Mandine et Filo, le combat pour l’autonomie

Face au handicap, Mandine se bat au quotidien pour garder son autonomie. Depuis 2012, son chien d’assistance Filo l’aide dans ce combat.

telethon-2016-mandine-chien-filo

Visage du Téléthon 2016, Mandine, 30 ans, est atteinte d’une calpaïnopathie, une maladie évolutive qui touche ses muscles. C’est son envie de mener une vie normale qui l’aide à faire face au handicap. 

 

« Mon objectif, c’est être comme tout le monde. […] Je pense qu’il y a certaines personnes qui ne voient pas le handicap aujourd’hui quand ils me voient. »

 

Aujourd’hui, la jeune femme est cadre dans une entreprise, a son propre véhicule, et a fait construire une maison adaptée.

Contrainte de se déplacer en fauteuil roulant, Mandine s’est petit à petit retrouvée à perdre en autonomie dans les gestes du quotidien.

 

« Du jour au lendemain, il y a des gestes qu’on n’arrive pas à faire et on ne sait pas pourquoi. On est continuellement obligé de réfléchir à la façon dont on va faire les choses et comment elles vont être organisées, » explique-t-elle.

 

Le quotidien avec Filo, son chien d'assistance

Depuis 2012, c’est son chien Filo qui l’assiste au quotidien. Filo est un chien d'assistance éduqué par l’association Handi’Chiens pour aider les personnes à mobilité réduite dans leurs gestes du quotidien, comme par exemple ouvrir la porte ou ramasser un objet. L'animal a révolutionné le quotidien de Mandine :

 

« C'est vraiment un ange gardien. Vivre sans lui aujourd'hui ce serait très compliqué, » expliquait Mandine.

 

Outre l'aide précieuse que fournit Filo au quotidien pour Mandine, l'animal contribue également à changer le regard des autres sur le handicap.

 

« [Filo] apporte un lien social non négligeable. On a tendance à oublier le fauteuil et à se concentrer plus sur le chien que sur la maladie, » a confié Mandine pendant l'émission.

 

Lire : Mandine et Filo à la cérémonie annuelle d'Handi'Chiens