La révolution de la thérapie génique racontée par Serge Braun

La révolution de la thérapie génique a vu le jour grâce au travail acharné de chercheurs dont Serge Braun, directeur scientifique de l’AFM-Téléthon. Découvrez dans un podcast cette aventure qui révolutionne la médecine.

Portrait Serge Braun

En 2019, le Téléthon arrive plein d’espoir et de victoires. Une révolution médicale et scientifique est en marche, celle de la thérapie génique, incarnée par Serge Braun. 

 

Une révolution en marche depuis près de 3 décennies

 

« Le Téléthon est arrivé dans un contexte d’ignorance, de désert scientifique total », raconte le scientifique. Quelques années après, le décryptage des 1ères cartes du génome humain, en 1992, est rendu possible, notamment grâce aux dons du Téléthon. Cette découverte donne le coup d'envoi de la révolution thérapeutique. Plus de 30 ans après le premier Téléthon, grâce à la mobilisation de tous, nos victoires sur la maladie portent enfin des noms de médicaments. Pour les malades, c'est une nouvelle ère qui s’ouvre, remplie d’espoir. Et, aujourd’hui, 8 médicaments de thérapie génique changent la vie des malades concernés par des maladies rares de la vision, du système immunitaire, du sang, du muscle et de certains cancers. Cette aventure scientifique incroyable, Serge Braun, directeur scientifique de l'AFM-Téléthon, la raconte avec simplicité, passion et émotion dans le podcast « Innover pour guérir ».

Lire aussi : La thérapie génique à l'attaque d'une maladie du sang

 

 

A la croisée des chemins

 

« C’est une édition [du Téléthon] qui est un peu à la croisée des chemins. Elle marque l’accomplissement, et le début d’une autre avec de très gros enjeux », introduit Serge Braun.

Aujourd’hui, 8 médicaments de thérapie génique sont reconnus par l’agence européenne du médicament. D’autres arrivent. « Vous, quand vous donnez ca n'est pas seulement pour vous. Mais en réalité, c’est aussi pour vous....ça permet de mettre au point des traitements qui vont pouvoir s’appliquer à des maladies beaucoup plus fréquentes et qui nous touchent tous : le vieillissement, le cancer, le sida… et ça c’est aussi la force du Téléthon », ajoute le chercheur. « Ce qui se passe là, maintenant, c’est une véritable accélération exponentielle. Aujourd'hui 8 médicaments de thérapie génique sont sur le marché au bout de 30 ans, et 40 d’ici 2022, donc là ça s’accélère ! ». 

Lire aussi : Succès de la thérapie génique dans les maladies neuromusculaires